Logo de l'AQC
Avec les professionnels du bâtiment pour prévenir les désordres, réduire les pathologies et améliorer la qualité de la construction.

La boutique est en maintenance.

Présentation de l'AQC

Structure et missions

L'Agence Qualité Construction (AQC) est une association loi 1901, financée par une participation volontaire de ses membres collectée par les assureurs. Elle regroupe toutes les organisations professionnelles de la construction autour d'une même mission : prévenir les désordres dans le bâtiment et améliorer la qualité de la construction.

L'AQC garantit aux professionnels de la construction un cadre de travail unique et neutre, structuré en trois pôles :

Chaque pôle s'appuie sur des réseaux de professionnels, des groupes de suivi constitués de représentants des organismes concernés, ainsi que sur des compétences extérieures - experts, consultants, journalistes spécialisés, graphistes, dessinateurs, économistes, sociologues, attachée de presse… -, tous réunis de façon collégiale autour d'une même mission.

Les outils et les actions de prévention, fondés essentiellement sur les enseignements de l'Observatoire de la qualité de la construction, sont élaborés de façon collégiale dans des commissions, puis diffusés principalement par l'intermédiaire des organisations professionnelles et par les moyens de communication propres à l'AQC.

L'Observation

L'Observatoire de la Qualité de la Construction est le fondement de tous les travaux de l'AQC. Il s'est doté d'outils exclusifs qui permettent de connaître et d'analyser les pathologies, de prévenir les désordres sériels, d'orienter les actions futures.

  • Connaître
    Sycodés, base de données alimentée par les rapports d'experts, permet de quantifier et qualifier les pathologies, et de suivre l'évolution de l'apparition des désordres. Aujourd'hui essentiellement axée sur les désordres décennaux, son ambition est d'appréhender l'ensemble des 10 % de non qualité du bâtiment.
  • Analyser
    Des études de sinistralités ponctuelles permettent d'approfondir la connaissance de pathologies précises.
  • Prévenir
    Le Dispositif Alerte, outil de veille, permet de prévenir les désordres sériels causés par la mise en œuvre de produits industriels, ou par la défaillance de certaines Règles de l'art.
  • Orienter
    L'Observatoire publié annuellement, la recherche d'indicateurs et le suivi des signes de qualité permettent à l'AQC de définir les actions de prévention à mettre en place.

Voir les résultats des travaux à la rubrique « Observation ».

La Prévention

Le champ de la prévention est couvert par deux commissions, la C2P (Commission Prévention Produits mis en œuvre) et la CPC (Commission Prévention Construction).

La C2P intervient sur les familles de produits industriels et les textes qui en définissent la mise en œuvre.

L'analyse faite par la C2P ne se substitue pas à celles effectuées par d'autres instances comme, par exemple, la Commission des Avis Techniques ou les Commissions de Normalisation. La C2P, composée de professionnels, a une connaissance reconnue de la pathologie ; elle indique en complément une appréciation du niveau de risque.
Les résultats des travaux, qui conduisent notamment à des mises en observation de familles de produits et/ou procédés de construction, sont publiés deux fois par an.

La mise en observation d'une famille de produits, et/ou procédés, n'est pas un jugement de qualité, mais une simple information destinée à attirer l'attention des professionnels et des assureurs. Les causes qui conduisent à une mise en observation sont nombreuses, parmi lesquelles une rédaction des textes l'encadrant trop imprécise voire ambiguë, un coût de travaux de réfection disproportionné avec celui des travaux d'origine, une mise en œuvre très pointue nécessitant des précautions inhabituelles pour un professionnel non averti…

Voir les résultats des travaux de la C2P à la rubrique « La Prévention Produits (C2P) ».

La C2P gère le Dispositif Alerte qui permet de prévenir les désordres sériels causés par la mise en œuvre de produits industriels ou par la défaillance de certaines Règles de l'art.

La C2P gère aussi le dispositif VigiRisques, qui a pour objectif d'identifier et analyser des situations à risque afin d'anticiper et prévenir l'apparition des sinistres dans la construction : limiter leur fréquence, leur impact technique et financier.

La CPC a pour mission de faire progresser les professionnels dans leurs pratiques et d'influer sur le contexte dans lequel ils travaillent. Les engagements des professionnels dans les travaux et actions de cette commission sont formalisés par des accords-cadres.

Les nouvelles techniques liées au développement durable sont un axe majeur de la CPC pour prévenir les désordres potentiels liés à la généralisation souhaitée de ces techniques.
Pour chaque thème, un groupe de travail est constitué, animé par un spécialiste. Ce groupe de travail est garant du respect d'un processus établi : diagnostic complet de la pathologie, planification, élaboration et suivi de mesures préventives.
Les résultats des travaux de la CPC se matérialisent notamment à travers nos publications.

Accéder à « Nos publications ».

La Communication

L'Observatoire de la Qualité de la Construction et les commissions C2P et CPC sont des sources d'informations exclusives et pointues, qui constituent la matière première de notre communication.

Ces informations sont diffusées sous diverses formes : articles, ouvrages, lettres, plaquettes, cédéroms, interventions, communiqués de presse…, et par divers vecteurs : lettres imprimées et électroniques, revue bimestrielle Qualité Construction, réunions et colloques, salons professionnels, site Internet www.qualiteconstruction.com.
Les organisations professionnelles constituent le principal relais de notre communication. Elles prennent en charge, vers leurs adhérents, la diffusion des supports d'informations les concernant. Mais l'AQC se fixe comme objectif de toucher tous les professionnels.

Voir la Revue Qualité Construction